planète biker old
samedi 29 avril 2017

Harley-Davidson : An American history

Accueil
Index
Bannières
Faire connaître ce site
Liens

Rubriques
Archives
Historique Harley
Articles Techniques
News

Historique
1900-1909
1910-1919
1920-1929
1930-1939
1940-1949
1950-1959
1960-1969
1970-1979
1980-1989
1990-1999
2000-2009
2010-2019

Contact
Contact

Audit par:

1960-69: American Dream around the Panhead
-Cliquez sur les photos pour les agrandir-

1960. Le Scooter "Topper" entre en production. Notons que c'est le seul véhicule de ce type jamais fabriqué par Harley Davidson. Le Topper se caractérise par une carrosserie en fibre de verre. Il est mû par un 2 temps de 165 cm3 qui se démarre avec un cordon comme une tondeuse à gazon ! Il sera produit à seulement 3000 exemplaires jusqu'en 1965. Les ventes aux USA de petites cylindrées s'envolent. Ces motos qui ne sont pas considérée comme des "vrais" Harley font malgré tout partie de l'histoire de la marque. "La British Invasion" ( la domination commerciale des marques anglaises sur le marché US) oblige Harley-Davidson à prendre 50% du capital de Aeronautica Macchi S.P.A, plus connu sous le nom d'Aermacchi.
Le constructeur italien produit d'excellents monocylindres quatre temps en position horizontale (250 et 350 cm3) qui seront vendus aux USA sous le nom de "Harley-davidson" et en Europe sous le nom de Aermacchi ou Aermacchi/Harley-Davidson. 75 % de la production de l'usine de Varese sera exportée outre-Atlantique. Ces machines sont surtout utilisées à des fins nobles comme la vitesse ou le cross. Parallélement, la Motor Compagny fabrique des deux temps de 175 cm3 utilisées par les teenagers:Ils se nomment Pacer, Ranger, Scat ou Bobcat.

Du coté des Big Twin, le Panhead subit quelques améliorations: Nouveaux freins arrières à tambour et au niveau design, notons dans la pléthore de petites nouveautés cosmétiques dont le "panel" de phare en aluminium remplaçant avantageusement l'élément en tôle.

Une KR 750de dirt track: La moto la plus titrée sortie de Milwaukee. Ci dessous, un Scat destiné au tout-terrain.

1961- Carroll Resweber (ci-contre) entre dans le clan très fermé des pilotes ayant gagnés quatre Grand National consécutifs avec sa victoire lors des 50 miles de Springfield (Illinois). seul Scott Parker battra ce record avec cinq "plates" entre 1994 et 1999. Roger Reiman gagne les 200 miles en 1961

Les préparateurs des KR ( R pour racing) autour des anneaux sont légions dont quelques noms sont familiers des bikers modernes : CR Axtell, Tom Sifton et Jerry Branch. Notons qu'entre 1952, sortie du modèle K et la KRTT victorieuse des 200 miles 1969 de Calvin Rayburn, la puissance du bicylindre à soupapes latérales a doublé!

1962 Harley-Davidson prend le contrôle de 60% de la société Tomahawk Boat Manufacturing Company; une société de construction navale en fibre de verre. Harley- Davidson a pris conscience de l'importance croissante de ce matériau dans l'habillage des motos. Dès 1953, Tomahawk produit les pièces synthétiques pour la Motor Co.
- Ci-contre, une XLR 1962 équipée pour le tout-terrain.

1963 Willy G Davidson (ci-contre en haut) intègre la Motor Co au sein du département du design. Il sera le grand ordonnateur du renouveau de la marque dans les années 80. A l'affût des nouveautés du mouvement custom, Willie G Davidson (petit fils du fondateur) donnera naissance à beaucoups de nouveaux concepts: La FX en 1970, le XLCR en 1977, la XR 1000 ou tout dernièrement la V-Rod.

- Ci-contre: Départ de la Daytona 200 gagné par Ralph White sur une KR 750

daytona 200 miles
willy g davidson

1964 Le trois roues "servi-car" est la première Harley-Davidson équipée d'un démarreur électrique et d'un système éléctrique à 12 volts dévelloppés par l'ingénieur Les Ford. Le Sportster se voit doté d'un ensemble moyeu-frein à tambour avant en aluminium.
- Roger Reiman gagne les éditions 1964 et 1965 des 200 miles de Daytona.
- Photo de gauche : Harley Davidson Duo Glide modèle 1964 ayant parcourue seulement 22 000 miles, peinture deux tons et fourche de side car. Photo et moto de BG Bush (picture and motorcycle owner:B.G. Bush)

 

harley streamliner

1965 La Duo Glide s'équipe d'un demarreur électrique et devient Electra Glide. Le Sportster passe de 6 à 12 volts, ce qui préfigure la greffe d'un démarreur.
C'est la dernière année de production du Panhead et notons que 1964/1965 sont les dernières années "kick start only" (démarrage uniquement par kick) sur les Harley Davidson Big Twin.
-le 21 octobre,George Roeder "aux manettes" d'un streamliner ou cigare motorisé par le moteur Aermacchi de la Golden Wing bât le record du monde de vitesse en 250 cm3 à 177.225 mph (285.3 km/h). En dirt track, Bart Markel remporte le second de ses trois titres au "Grand National ".
Harley-Davidson abandonne son statut d'entreprise familiale en ouvrant son capital.

harley duo glide

1966 fut une grande année pour la Motor Co avec son nouveau moteur surnommé Shovelhead (en raison de ses caches culbuteurs en forme de tête de pelle). Le bas moteur reste similaire à l'ancien Panhead: On parle de Panshovel

-Production: 36 310 unités.

sportster harley

1967 Le Sportster XLH se voit dôté à son tour d'un démarreur électrique en option.
Brigitte Bardot enregistre le 45 tours "Harley-Davidson" écrit par Serge Gainsbourg

harley xlh

1968 Apparition du fameux filtre ovale surnommé "Ham Can" sur l'ensemble de la gamme. Le Sportster XLH abandonne le kick.
- Révolution dans l'univers feutré de la moto avec la présentation de la première grosse cylindrée nippone,la Honda 750 Four, qui sera commercialisée l'année suivante. Harley-Davidson élimine le fameux "mousetrap" qui permet de régler la tension de l'embrayage via un système mécanique placé sur le cadre.
-Production:15 475 motocyclettes.

harley krtt

1969 La société American Machine and Foundry Company (AMF), spécialisée dans les loisirs (bricolage, Bowling, jeux, etc.) prend le contrôle de Harley-davidson.Son président Rodney Gott est un grand fan de Harley depuis la seconde guerre mondiale.

- Victorieux de l'édition 1968 des 200 miles de Daytona, Cal Rayborn double la mise en 1969 sur une KRTT (photo ci-contre) . Le pilote de San Diego scelle jusqu'à ce jour le palmarés international de la marque. Au total, sur 28 participations depuis 1937 , le racing Departement aura remporté 16 victoires. Hormis en 1971, avec Dick Man sur BSA, les 200 miles deviennent la chasse gardée des quatre constructeurs nippons. Mert Lawill gagne le championnat américain de Dirt Track; l' "AMA Grand National".
-Easy Rider (En savoir plus...), joué par Dennis Hopper et Peter Fonda, remporte le prix de la première oeuvre au festival de Cannes 1969. Preuve est faite que les Harley-Davidson ont aussi un parfum sulfureux et contestataire qui s'inscrit dans la suite du mouvement de mai 1968 et de la guerre du Viet Nam.

easy rider
<< 1950-1959 Harley-Davidson Story page 7: 1960-1969 1970-1979>>