Casque Intégral 2024 : Notre Top 10

En matière de moto, le choix d’un casque intégral est un élément crucial car il doit allier deux choses : sécurité et confort. Cet article propose un comparatif détaillé de 10 modèles, mettant en lumière leurs points forts et leurs faiblesses. Du HJC RPHA 1, un intégral orienté route et piste, au HJC C10, très abordable, chaque casque est analysé sous toutes les coutures. Nous passons en revue : son confort, son isolation phonique, son aérodynamisme mais aussi d’autres fonctionnalités (mécanisme de visière, ventilation, etc.). Ce comparatif se veut donc comme une aide proposée à chaque motard pour trouver un casque intégral qui répondra au mieux à ses besoins.

1. Casque Shoei NXR2 : bien sous tous rapports

Notre avis sur le Shoei NXR2

Conçu par le champion du monde Marc Marquez, le Shoei NXR2 se positionne comme le grand rival du Arai Quantic, en matière de savoir-faire technique. Sa gamme de tailles, allant du XXS au XXXL, est rendue possible par cinq tailles de coque. Elles permettent donc un ajustement parfait à chaque morphologie de tête, y compris celles des motardes. Cet intégral offre un confort de premier plan, grâce à une ventilation très efficace et une excellente isolation phonique. Sa conception aérodynamique réduit la fatigue durant de longues balades. Toutefois, on note quelques bémols : un système de visière solaire quelque peu récalcitrant et une bordure inférieure large qui peut compliquer la mise en place d’un système d’intercom moto.

Avis d’un client

Avis de Marc : « Le Shoei NXR2 est hyper confortable et stylé, il a tout pour plaire ! »

2. Casque Arai Quantic : un monstre de polyvalence

Notre avis sur le Arai Quantic

En leader du marché, Arai a été le premier fabricant à commercialiser un casque conforme aux exigences de la norme ECE 22.06 avec le modèle Quantic. Cet intégral se révèle être un allié de choix, tant pour les déplacements quotidiens que pour le Touring ou de longues escapades dominicales. Vous pouvez rouler de longs trajets autoroutiers sans ressentir la moindre fatigue grâce à une excellente isolation phonique. Seul léger bémol à noter : le Arai Quantic est doté d’une circulation d’air optimale gâchée par un système de ventilation frontale peu pratique à manier en hiver.

Avis d’un client

Avis de Sophie : « Ce Arai est ultra polyvalent et très confortable. Un must certes un peu cher mais garanti 5 ans » .

3. Casque HJC RPHA 1: Marvel s’invite dans le monde des casques moto

Notre avis sur le HJC RPHA 1

Destiné à la piste, le HJC RPHA 1 se révèle parfaitement adapté à un usage routier contrairement contrairement d’autres casques racing ou piste. En effet, ce casque intégral à l’ADN racing offre un grand confort même durant de longs parcours. Les longues heures passées en soufflerie le rendent très silencieux et font oublier un poids relativement élevé (environ 1500 gr). La ventilation ne souffre d’aucun défaut mais ses seules « faiblesses » découlent de son orientation piste. Il est ainsi doté d’un mécanisme de visière efficace mais rustique avec seulement deux crans d’ouverture et Il ne propose pas non plus un système de changement rapide de visière.

Avis d’un client

Avis de Lucas : « Ce n’est pas un casque, c’est un bijou. Son look est à tomber et il respire la qualité. »

4. Casque Arai RX-7V Evo : un racing utilisable sur route

Notre avis sur le Arai RX-7V

Bien que conçu pour la course, le Arai RX-7V Evo offre un confort exceptionnel sur route. En conduite rapide, sa coque arrondie assure une stabilité exemplaire en réduisant les turbulences aérodynamiques. Dans ces conditions, ce casque qui épouse à la perfection visage et crâne reste vissé sur la tête. Aucune vibration ou fatigue n’est à déplorer. Cette forme arrondie de la coque contribue également à la sécurité, en dispersant plus efficacement l’impact en cas de chute. Seul petit bémol, les mousses de joues de type racing s’avèrent plus rugueuses que celles de son homologue plus route, le Arai Quantic.

Avis d’un client

Avis de Emma :  » Après bien des recherches, je l’ai acheté et je ne le regrette pas. Sur la route, il offre une grande sécurité et un confort sans pareil. »

5.Casque Shark Spartan RS Carbon Skin : la performance à la française

Notre avis sur le Shark Spartan RS

Le Shark Spartan RS est un intégral routier de milieu de gamme se situant un cran en deçà des deux valeurs sûres du marché : le Shoei NXR2 et le Arai Quantic. Les aérations au niveau du menton peinent à prévenir la formation de buée, surtout si votre moto exige un position de conduite avec le buste droit. L’utilisation de l’insert Pinlock, inclu, devient essentielle quand le mercure chute. En revanche, les aérations sont aisément manipulables, même en portant d’épais gants épais d’hiver. La visière pare-soleil offre une excellente clarté et se remplace sans difficulté. Il convient de souligner à propos de cet intégral, la grande douceur du tissus des coussinets de joue.

Avis d’un client

Avis de Hugo : « Un casque qui combine technologie et confort. Idéal pour les trajets quotidiens et les escapades du week-end. »

6.Casque Scorpion EXO : un bon rapport qualité-prix

Notre avis sur le Scorpion EXO

Le Scorpion EXO est un casque intégral de milieu de gamme. Il se distingue par sa légèreté (1400 gr) tout en respectant la nouvelle norme ECE 22.06. Il se démarque par un design sportif et agressif, une isolation sonore efficace et un système de ventilation très performant. Son système Airfit permet un ajustement précis à la forme de chaque tête. On regrettera l’absence d’un écran pare-soleil intégré mais le prix aurait été tout autre vu ses prestations globales plus qu’excellentes. Ce défaut est partiellement gommé par un écran fumé supplémentaire fourni. Un léger inconvénient est à noter : la visière, étanche et agréable à manipuler, a tendance à se verrouiller à grande vitesse.

Avis d’un client

Avis de Julien : « Plutôt léger, stylé et performant, le Scorpion EXO est mon fidèle compagnon au quotidien. Je ne regrette pas mon choix. »

7. Casque HJC RPHA 71 : une valeur sûre pour les amateurs de GT

Notre avis à propos du HJC RPHA 71

Disposant d’un aérodynamisme soigneusement pensé, le HJC RPHA 71 fait totalement oublier son poids élevé du à son homologation ECE 22.06. Les tests intensifs en soufflerie ont permis à ce casque de disposer d’une isolation sonore remarquable. Notons que l’ouverture de la ventilation frontale peut générer des bruits de fond, un point commun qu’il partage avec le Shark Spartan. La ventilation et le mécanisme de visière se manient aisément, même en portant des gants épais. Ce casque pêchent au niveau de deux points : son prix et des coloris proposés.

Avis d’un client

Avis de Laura : « Le HJC RPHA 71 est un casque confortable et très silencieux. Il parfait pour les longues balades ou les vacances à moto. »

8. Casque AGV K1-S : une entrée de gamme réplique de celui de Rossi

Notre avis à propos du AGV K1-S

Affiché au tarif ultra attractif d’environ 180 € (hors période de promo), le AGV K1 S se distingue par une esthétique piste. Cela est du à une coque en thermoplastique dont le design évoque celui porté par les acteurs du MotoGP. Parmi ses atouts, cet intégral dispose d’une large ouverture offrant une vision horizontale de 190°. Ce casque d’origine italienne reçoit de série une visière Pinlock. Cependant, il ne propose ni écran pare-soleil ni visière fumée. Ces deux éléments sont souvent présents de série sur d’autres casques proposés dans cette fourchette de prix. De plus, les répliques « Valentino Rossi » font exploser le prix (environ 276 €) pour un casque dont la coque est en polycarbonate.

Avis d’un client

Avis de Alex : « Idéal pour débuter, ce casque combine un joli look et un prix accessible. Un excellent choix si vous roulez en petite cylindrée. »

9. HJC i71 : un intégral au bon rapport qualité-prix

Notre avis sur le HJC i71

L’introduction de la norme d’homologation ECE 22.06 a permis de créer un tout nouveau casque moyen de gamme : le HJC i71. Ce dernier par rapport au précédent modèle, le HJC i70, s’améliore avec une finition en net progrès (mousses de joues plus qualitatives), une ventilation sans défaut et une isolation sonore bien meilleure. Cependant, sa construction (coque en polycarbonate) engendre beaucoup de bruit aérodynamique à haute vitesse si on le compare à un casque intégral en fibre composite. L’utilisation de bouchons d’oreille peut donc être une solution judicieuse pour un long parcours. Bien entendu, le prix sera tout autre.

Avis d’un client

Avis de Sarah : « le HJC i71 est un excellent choix pour le quotidien. Il rend mes trajets urbains sûrs et agréables. »

10. Casque HJC C10 : un intégral ECE 22.06 à 100 €

Notre avis sur le HJC C10

Le HJC C10 prouve que l’on peut avoir un casque homologué ECE 22.06 pour moins de 100 €. Par rapport à son prédécesseur, le HJC CS-15, son ouverture est accrue de 10 mm améliorant la vision périphérique de 5 % à gauche et à droite. Parmi les petits bémols étant donné son prix, nous noterons : l’absence d’un Pinlock et d’une visière pare-soleil ainsi que l’impossibilité de fermer la ventilation arrière.

Avis d’un client

Avis de Pierre : « Un bon casque pour une petite cylindrée comme une 125. Il est idéal pour entrer dans le monde des deux-roues sans se ruiner. Attention, il n’est pas fait pour les gros cubes ou les gros rouleurs car il est bruyant. »

Laisser un commentaire